Et vous, avez-vous des commandes en cours ?

Bonjour,

Il y a presque un siècle, la psychologue Bluma Zeigarnik remarqua que les garçons de café étaient capables de mémoriser toutes les commandes de chaque table, mais ils étaient incapables de se souvenir des commandes déjà réglées. Après des recherches elle découvrit qu’il existe une tendance à se rappeler plus d’une tâche quand son exécution a été interrompue, la tâche n’ayant donc pas été complétée.

Semble-t-il en outre que quand le cerveau garde en mémoire une tâche inachevée il se produit tension, inconfort et malaise chez l’individu. Ces états s’évanouissent peu à peu à partir du moment où la tâche est complétée.

Plusieurs psychogénéalogistes se sont penchés sur la question et ont établit le lien entre les tâches inachevées des aïeux et la reproduction de scénarios dans les situations de vie de leurs patients. Ces scénarios représenteraient une tentative inconsciente de terminer une tâche laissée en suspens par un ancêtre.

Le processus pour comprendre si vous êtes entrain de tenter d’achever une tâche pour le compte de l’un de vos aïeux commence par identifier si dans votre vie vous vous retrouvez dans des situations qui vous semblent ne pas avoir de lien avec qui vous êtes (…que fais-je là ?), ou alors si vous répétez des échecs à plusieurs reprises, ou si la réussite ne vous procure pas de satisfaction. Il se peut aussi que vous ne vous sentez pas à votre place dans votre travail, dans votre vie sentimentale ou dans le lieu que vous habitez. Toutes les questions existentielles, bien que normales et utiles à l’évolution personnelle et collective, peuvent celer une mission interrompue.

Ensuite commence une quête dans l’arbre psychogénéalogique et dans l’histoire familiale pour trouver la situation d’origine qui aurait laissé quelque chose en suspens. Cette recherche passe par les informations existantes, celles à chercher dans les souvenirs, dans la famille et les archives officielles ainsi que celles qui s’expriment par votre corps, vos rêves, vos paroles, vos gestes et vos croyances.

Les éléments importants saisis et suite aux prises de conscience sur comment la situation d’origine influencerait celle actuelle, la ritualisation d’actes symboliques (informations données à l’inconscient par des gestes simples et significatifs) complète le travail. L’inconscient est touché et réactivé là où l’histoire s’était arrêtée. En intégrant symboliquement l’achèvement de la tâche restée en suspens il y a peut-être 100 ou 50 ans auparavant, il peut enfin l’oublier, ou la classer dans ses archives si vous préférez, et relâcher la tension, sortir de l’inconfort et évanouir le malaise produit.

Finalement, tourner la page et passer à autre chose.

Et vous, avez-vous des commandes en cours ?